Je crois que je peux dire que c’est la compilation qui m’a motivé à lancer un fanzine. Je n’en suis pas totalement sûr, parce qu’en 27 ans, de l’eau s’est écoulée sous les ponts, que mon cerveau a filtré une partie de mes souvenirs et que la vie a fait que j’ai préféré conserver tel ou tel évènement en mémoire que tel autre. En tout cas, c’est à peu près à cette époque que j’y pense, au printemps 2003, après avoir vu plusieurs concerts importants avec des artistes nantais.

Tout d’abord, il y a eu un concert de The House of Love, le 24 février 1993, avec Crash en première partie. C’est seulement mon deuxième concert, car il m’a fallu du temps pour m’intéresser à autres choses que les disques que j’achetais, et le premier avec des artistes du cru. Je ne voyais surtout pas l’intérêt du concert par rapport au disque, donc je m’en gardais éloigné. Au delà de la prestation de The House of Love, je suis surtout impressionné par celle de Crash, car ce sont des types comme moi, des jeunes que je peux côtoyer ou que je côtoie, d’ailleurs, et d’un coup, la musique me parait bien différente : un truc bien plus abordable que je ne le pensais.

Ensuite, il y a eu un concert de Belly, sur un cargo, le Cargo Melquiadès, en tout cas si j’en crois ma liste, en juin 1993, mais je n’ai jamais trouvé d’info à ce sujet, avec, si mes souvenirs sont bons, 1000 Spirales en première partie. Ou alors San July. L’un des deux. Peut-être plus San July. J’ai vu les deux en quelques jours en tout cas, mais je ne sais pas associé l’un ou l’autre avec Belly. L’autre, je les ai vu ailleurs, forcément. Ou au même endroit, mais avec qui, je ne sais pas, ma liste est muette. J’ai écrit cette liste sur le tard, donc forcément, il y a peut-être des erreurs.

En tout cas, le batteur de San July est dans « ma classe« . Ma classe. Un bien grand mot, puisque nous sommes à l’université, à la fac de Sciences, où nous étudions la physique. Pour certains TD et certains cours en amphi, nous sommes ensemble, nous discutons, il me parle de son groupe, me passe des démos, je découvre d’autres artistes, d’autres démos, des compilations, achètent quelques disques qui sortent, 1000 Spirales pour sûr, un 7″ de San July aussi. En 1993 ou en 1994. En tout cas, dans cette période.

Ce qui est sûr, c’est que je fais l’acquisition de deux compilations, « Ces chères têtes blondes » et « Summer 93 Hits », deux cassettes, avec des artistes locaux, des français sinon, quelques étrangers au pire. Ces deux cassettes me permettent d’entrer dans une nouvelle dimension, et à mon retour de vacances, à la rentrée 93, je me lance, et décide de fonder un fanzine, avec un pote, passionné comme moi, qui écrit de très belles chroniques de disques, ce que je ne saurai malheureusement jamais faire. En tout cas, je me lance sur cette piste.

Petit retour sur cette époque, voici déjà cette première compilation, que je conserve précieusement dans une malle depuis tout ce temps et qui a suivi toutes mes pérégrinations, au contraire d’autres souvenirs, comme mes affiches de concert, disparues je ne sais où, je ne sais quand. J’espère en tout cas, que quelqu’un les a récupéré, et qu’elles n’ont pas fini à la poubelle tout simplement.

Bonne écoute.